Un peu de lecture pour le plaisir

    Partagez
    avatar
    Simorgh

    Messages : 52
    Date d'inscription : 18/12/2009
    Age : 35

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Simorgh le Mer 27 Jan - 5:58

    Plusieurs ghazals de Hafez peuvent être interprétés comme des odes à de jeunes hommes, par exemple Samarkhand et Boukhara (L'amour, l'amant, l'aimé ; traduction de Vincent-Mansour Monteil, Sindbad/Unesco, page 21)
    " Si ce jeune Turc de Shiraz
    prenait mon coeur entre ses bras
    J'offrirai pour sa mouche hindoue,
    Samarkand et Boukhara"


    Il y a chez Attar de nombreuses histoires (faudra que je te retrouve les références exactes, j'ai pas le livre sous les yeux) d'esclaves et des rois amoureux les uns des autres.
    Et ce thème est aussi présent chez Mowlana (Rumi).

    Cela dit il convient de prendre des pincettes avec ce sujet : le thème de l'homosexualité est certes présent mais cela n'en fait pas des poèmes homosexuels :
    la poésie persane peut-être interprétée de bien des façons, par exemple l'histoire d'un esclave amoureux de son roi renvoie au derviche amoureux de Dieu, ce n'est pas forcément à comprendre au sens littéral, humain ; d'ailleurs bien souvent la morale qui accompagne ces histoires ne laisse pas de place au doute.
    ...par contre le fait que l'on puisse symboliser l'Amour divin par l'amour entre deux hommes peut laisser penser que la chose n'était pas si choquante que cela....

    Pour ce qui est des poèmes de Hafez,on ne peut dire avec certitude à qui ils sont adressé.
    Le persan ne faisant pas de différence entre masculin et féminin, on le peut pas savoir si un poème d'amour est destiné à "l'aimée" ou à "l'aimé"
    ou même à "l'Aimé", Dieu en l'occurence.
    Pour ça je te recommande la préface de la superbe traduction de Charles-Henri de Fouchécour.

    Par exemple, dans le morceau de poème que j'ai cité en début de message, le texte persan dit "Agar an Torke Shirazi", il est impossible de dire si il s'agit "d'un turc de Shiraz", ou "d'une turque de Shiraz"...
    ...la traduction est un parti prit.

    Tous les mots que l'ont retrouve dans les traductions françaises pour désigner la personne aimée à qui s'adresse le poème (l'ami, l'aimé, mon coeur, ma chère, ma belle, mon amour,....), sont les traductions de mots comme "doost", "yar", "del", "negar", "ziba", "eshgh"....qui sont des mots ni masculins ni féminins...
    Et le contexte permet rarement de faire la part des choses...
    C'est un des intérêts, et une des difficultés de la poésie persane, d'être ambigüe et ouverte à toutes les interprétations...d'où l'origine de la divination par le Divan de Hafez, selon le vers et la situation, les interprétations sont innombrables...et chacun il voit ce qu'il veut!

    Bon, j'espère que ces bribes d'explication te conviendront dans un premier temps, je sais que tu cherches des références, mais n'étant pas chez moi actuellement je ne peux pas te les fournir avec précision...mais je n'y manquerai pas, aussi vite que possible!







    Smile
    avatar
    Djahane Aasemani Sokut

    Messages : 258
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Age : 33
    Localisation : Entre Nîmes et Alès

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Djahane Aasemani Sokut le Mer 27 Jan - 6:00

    Mille mercis Simorgh ! R2
    avatar
    Simorgh

    Messages : 52
    Date d'inscription : 18/12/2009
    Age : 35

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Simorgh le Mer 27 Jan - 6:02

    De rien Smile
    C'est sur quoi ton travail de fac?
    avatar
    Djahane Aasemani Sokut

    Messages : 258
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Age : 33
    Localisation : Entre Nîmes et Alès

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Djahane Aasemani Sokut le Mer 27 Jan - 6:08

    Le débat Nature et Culture dans la littérature du XIIIe siècle, à travers deux textes : Le Roman de Silence et l'Histoire de Grisandole.
    La première partie est un panorama de l'homosexualité masculine et féminine dans la littérature médiévale, en citant aussi quelques sources antiques et quelques évolutions Renaissance.
    La seconde partie est une étude des deux textes cités plus haut et mis en rapport avec la transsexualité en général.
    La troisième partie est une étude plus psycho-socio-mytho-anthropologique (^^) mettant en rapport ces textes avec des mythes sur la création de l'identité (Babel entre autres), en citant des auteurs comme Jung ou Eliade...

    Une pure partie de plaisir !
    Mais j'ai pas encore attaqué la rédaction, va falloir que je m'y mette sans trainer ^^
    avatar
    Djahane Aasemani Sokut

    Messages : 258
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Age : 33
    Localisation : Entre Nîmes et Alès

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Djahane Aasemani Sokut le Mer 27 Jan - 6:10

    J'ai oublié de préciser, bête que je suis, que dans la seconde partie, la transsexualité est envisagée à travers le débat Nature / Culture tel qu'on le percevait au XIIIe siècle ^^
    avatar
    Simorgh

    Messages : 52
    Date d'inscription : 18/12/2009
    Age : 35

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Simorgh le Mer 27 Jan - 6:12

    Bon, si ton sujet concerne le XIIIem je vais oublier Hafez et recentrer mes références sur Mowlana, Attar et Khayyam.
    Vais essayer de te trouver ça pour ce soir ou demain.
    avatar
    Djahane Aasemani Sokut

    Messages : 258
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Age : 33
    Localisation : Entre Nîmes et Alès

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Djahane Aasemani Sokut le Mer 27 Jan - 6:13

    Non non on garde Hafez, c'est pour la première partie donc ça concerne tout le Moyen Age (XVIe compris paskeu chuis gentille)... ^^
    avatar
    Le Goupil / Roubâh

    Messages : 147
    Date d'inscription : 14/12/2009
    Age : 43
    Localisation : Vosges

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Le Goupil / Roubâh le Jeu 28 Jan - 2:02

    C'est vrai que quand on lit les poêmes qu'a écrit Rûmî pour Shams et pour Salâh-od-Dîn, il est très tentant d'y voire des poêmes d'amour autant réel que symbolique et mystique... Même ses relations avec ces deux personages semblent bien ambigües, trouve-je...
    Wink
    avatar
    Simorgh

    Messages : 52
    Date d'inscription : 18/12/2009
    Age : 35

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Simorgh le Jeu 28 Jan - 2:30

    Je suis bien d'accord! Wink
    Shams étant le maître et l'initiateur spirituel de Mowlana, j'étais très surpris d'apprendre que Shams était beaucoup plus jeune que lui...
    C'est ce que m'a dis un ami iranien passionné par Mowlana, par contre il faudrait que je lui demande la source exacte de cela.
    Après que penser de cette relations? C'est clair que deux mecs qui passent 40 jours et 40 nuits enfermés ensemble après leur rencontre, ça peut faire jaser lol
    Après chacun peut y voir ce qu'il veut, grande amitié et admiration réciproque, relation homosexuelle, relation platonique, communion mystique dans l'amour de Dieu, ou un peu tout à la fois...
    avatar
    Le Goupil / Roubâh

    Messages : 147
    Date d'inscription : 14/12/2009
    Age : 43
    Localisation : Vosges

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Le Goupil / Roubâh le Jeu 28 Jan - 2:59

    Ah bah moi j'ai une différence d'âge dans l'autre sens : Rûmî aurait 37 ans lorsqu'il rencontre Shams, alors âgé d'une soixantaine d'année, en 1244 à Konya...
    avatar
    Djahane Aasemani Sokut

    Messages : 258
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Age : 33
    Localisation : Entre Nîmes et Alès

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Djahane Aasemani Sokut le Jeu 28 Jan - 3:00

    Comme Khayyâm, Nizam al Molk et Hassan Sabbah...

    Pas facile de savoir précisément, quand c'est si loin dans le temps !

    Contenu sponsorisé

    Re: Un peu de lecture pour le plaisir

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov - 8:34